FAQ

Les réponses aux questions les plus fréquentes.
Si ce document ne contient pas l'information que vous recherchez, veuillez nous contacter

/

Que peut-on tester avec les détecteurs de porosité ISOTEST?

Les appareils d’essai ELMED ISOTEST sont développés exclusivement pour vérifier la présence de matériaux sans ou avec une faible conductivité. Avec le contrôle de HT, même les plus petits défauts peuvent être détectés. Il pourra s’agir de porosités, de fissures ou de points faibles.

Quelles mesures sont nécessaires avant le test?

Lors du contrôle, il faut que l’objet à tester et l’appareil ISOTEST soient mis à la terre.
Ensuite, l’objet à tester est passé entièrement sur toute sa surface avec une électrode d'essai appropriée. La tension de l’électrode d'essai est choisie individuellement, en tenant compte de l’épaisseur du revêtement ainsi que les normes applicables et les spécifications du fabricant.
La présence d’un défaut est signalée par une décharge d’étincelles par rapport à la matière porteuse et à un signal sonore et optique.

Comment est-ce que des pores ou des fissures sont indiqués?

La présence d’un défaut est signalée par une décharge d’étincelles par rapport à la matière porteuse et à un signal sonore et optique.

Quel est le niveau de sécurité que l’ISOTEST offre?

La protection du contrôleur contre les dangers que représente le travail sous haute tension, est garantie grâce aux normes de sécurité élevées. C’est pour cela que le potentiel de danger que représente la tension d'impulsion utilisée dans l’appareil ISOTEST se situe dans la limite inférieure des valeurs admissibles selon le CEI-N° 479-1 et 479-2.

Les porteurs d’un stimulateur cardiaque sont exclus d’utilisation de l’appareil ISOTEST!!

Tous les appareils ISOTEST disposent d’un symbole CE et accomplissent les exigences de toutes les normes et spécifications importantes (DIN EN / ISO, DVGW etc.)

Que signifie le terme “tension d’essai”?

Le niveau de la haute tension en kV, avec lequel le contrôle est effectué. Le niveau dépend du type et de l’épaisseur du matériel à contrôler.
Les indications sur le niveau de la tension d’essai se trouvent, entre autres, dans :

  • les normes DIN
  • les normes EN
  • les feuilles de travail
  • la documentation du fabricant de revêtement

Lors du contrôle avec l’ISOTEST la ci-nommée tension d’impulsion est appliquée.
La tension d’impulsion est une forme spéciale de tension continue. Les impulsions unipolaires de tension élevée garantissent la plus hautes sécurité d’essai en même temps qu’une charge minimale du matériel sans chargement statique de l’objet à tester.

L’objet à tester doit-il être mis à la terre?

Pour effectuer un test d’étanchéité fiable sous haute tension, l’appareil ISOTEST ainsi que l’objet à tester doivent être mis à la terre. Indépendamment du procédé de la mise à la terre, toutes les connexions doivent être accomplies à faible impédance. Les endroits de contact pour les pinces de serrage doivent être métalliquement brillants.

Quelle est la méthode de mise à la terre appropriée?

Dépendamment du test à effectuer, les procédés suivants de mise à la terre peuvent être appliqués.

1. Mise à la terre directe
La mise à la terre directe est utilisée là où elle peut être exécutée sur une partie métallique brillante de l’objet à tester.

Accessoires nécessaires:
Câble de mise à la terre standard (connexion fiche) n° d’art.: 0174320000
Câble de mise à la terre 15 m (connexion: 2 pinces) n° d’art.: 0174200100

Exécution:

  1. Raccorder la prise du câble de mise à la terre standard avec la douille de masse d’appareil ISOTEST. Raccorder la pince de serrage à l’autre bout du câble de mise à la terre avec l’objet à tester.
  2. Raccorder une pince de serrage du deuxième câble de mise à la terre (n° d’article : 0174200100) avec l’objet à tester. Raccorder la deuxième pince de serrage avec le potentiel de masse.
  3. Mettre en service l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.

 

alternativement

Accessoires nécessaires:
Un câble de mise à la terre an forme de Y - n° d’art.: 0174250010
(connexions: pince – pince / 6 mm / fiche 6 mm)    

Exécution:

  1. Raccorder la fiche du câble de mise à la terre en forme de Y avec la douille de masse de l’appareil ISOTEST.
  2. Raccorder une pince de serrage à l’autre bout du câble de mise à la terre avec l’objet à tester. Raccorder la deuxième pince de serrage avec le potentiel de masse.
  3. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.

 

alternativement

Accessoires nécessaires:
Câble de mise à la terre standard (connexion fiche) - n° d’art.: 0174320000
Piquet de terre avec câble de 2 m et pince étau - n° d’art.: 0174200000

Exécution:

  1. Raccorder la prise du câble de mise à la terre standard avec la douille de masse d’appareil ISOTEST. Raccorder la pince de serrage à l’autre bout du câble de mise à la terre avec l’objet à tester.
  2. Raccorder la pince de serrage située sur le câble du piquet de terre avec l’objet à tester à un endroit accessible.
  3. Enfoncer le piquet de terre  profondément dans le sol.  En cas d’un sol sec, l’endroit doit être bien arrosé, pour recevoir une liaison à faible impédance.
  4. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.


2. Formes spéciales de mise à la terre directe

Contrôle de matières plastiques

Lors du contrôle des pièces en matière plastique, le contrôle des joints est primordial.
Pour pouvoir effectuer ici aussi une recherche des défauts d'enrobage au moyen d'un détecteur de porosité, la soudure et/ou la surface à contrôler doivent être posées sur un matériel électriquement conductible (électrode de mise à la terre).
Une électrode de mise à la terre est fixée sur l’intégralité du verso de la partie à contrôler. Grâce à une décharge d’étincelles entre l’électrode de test et l’électrode de mise à la terre les porosités et les défauts peuvent être détectées.

Accessoires nécessaires:
Feuille de mise à la terre - n° d’art.: 0174500100
Un câble de mise à la terre an forme de Y - n° d’art.: 0174250010
(connexions: pince – pince / 6 mm / fiche 6 mm)    

Exécution:

  1. Couper la feuille de mise à la terre à la taille correspondante. Tirer la feuille de protection et rabattre un coin. Coller le reste de la feuille de mise à la terre sur toute la superficie du verso de la soudure / surface à contrôler et lisser les bulles d’air. En même temps enlever progressivement la feuille de protection.
  2. Raccorder la fiche du câble mise à la terre en forme de Y avec la douille de masse de l’appareil ISOTEST.
  3. Raccorder une pince de serrage du câble mise à la terre avec le coin rabattu de la feuille de masse et raccorder la deuxième pince de serrage à faible impédance avec le potentiel de masse. Pour obtenir une décharge de traction sûre pour la pince de serrage au coin rabattu de la feuille de masse, il faut la protéger suffisamment par un ruban  adhésif (p.ex ruban isolant).
  4. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension. Après le contrôle, la feuille de mise à la terre doit être enlevée.

 

Alternativement à la feuille de mise à la terre décrite ci-dessus, on peut également utiliser des rembourrages ou des manchettes de mise à la terre en caoutchouc spécial conductible pour le contrôle des matières plastiques.
L’essai d’étanchéité sur les récipients peut être effectué avec des liquides conductibles (p.ex. eau salée, acides etc.). Les soudures peuvent également être contrôlées en posant un fil.
Pour les objets d’essai cylindriques, ils existent des balais de mise à la terre.

3. Mise à la terre indirecte par le sol

La mise à la terre indirecte est appliquée là où toute possibilité de mise à la terre directe de l’objet à tester est éloignée (>15 m). Un exemple typique sont les tubes entièrement enrobés.

Accessoires nécessaires:
Chaînette de terre - n° d’art.: 0174120000
Piquet de terre avec câble de 2 m et pince étau - n° d’art.: 0174200000

Exécution:

  1. Raccorder la prise de la chaînette de terre avec la douille de masse de l’appareil ISOTEST. Etendre le filament spiralé de bronze de la chaînette de terre (6,5 m) dans toute sa longueur sur le sol.
  2. Raccorder la pince de serrage située sur le câble du piquet de masse avec l’objet à tester à un endroit non isolé.
  3. Enfoncer le piquet de terre profondément dans le sol. En cas d’un sol sec, l’endroit doit être bien arrosé, pour recevoir une liaison à faible impédance.
  4. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.

 

La mise à la terre indirecte peut être appliquée seulement si les conditions suivantes sont remplies:
l’objet à tester est relié à la terre
de par sa qualité, le sol présente la conductivité nécessaire:
    - toutes les sortes de sol humide sont appropriées
    - peu appropriés ou non-appropriés sont p. ex. Le sable sec, l’asphalte, les dalles de trottoir.

4. Mise à la terre capacitive

Le procédé de mise à la terre capacitive s’applique là où la mise à la terre directe ou indirecte ne peut pas être appliquée.
Ici il s’agit soit d’objets dont la matière métallique n’offre aucune possibilité de conductivité, soit d’objets entièrement enrobés.

a) Mise à la terre des objets à tester enrobés à l’aide des manchettes de mise à la terre

Cette méthode est fréquemment appliquée à la tuyauterie qui doit, après les travaux de réparation, être enrobée de nouveau et qui doit être soumise à un test à haute tension. 
En règle générale, il n’y existe aucune possibilité de la mise à la terre directe ou indirecte, de cette raison les manchettes de mise à la terre sont la seule possibilité pour une mise à la terre réglementaire et sûre.

Accessoires nécessaires:
Manchette de mise à la terre type 1 pour DN 100 - 200 - n° d’art.: 0174401020
Manchette de mise à la terre type 2 pour DN 200 - 400 (alternatif) - n° d’art.: 0174402040
Manchette de mise à la terre type 3 pour DN 300 - 600 (alternatif) - n° d’art.: 0174403060
Manchette de mise à la terre type 4 pour DN 500 - 1000 (alternatif) - n° d’art.: 0174450100
Piquet de terre avec câble de 2 m et pince étau - n° d’art.: 0174200000

Exécution:

  1. Poser la manchette de mise à la terre comme présenté dans l’illustration autour du tube et fixer avec une sangle de fixation. Pour cela, actionner le levier au verrou de serrage de la sangle et faire passer la sangle par le bas. Lâcher le levier et tendre la sangle.
  2. Enfoncer le piquet de terre profondément dans le sol. En cas d’un sol sec, l’endroit doit être bien arrosé, afin de recevoir une liaison à faible impédance.
  3. Fixer la pince du piquet de terre à un axe.
  4. Raccorder la prise du câble de mise à la terre standard avec la prise au sol d’appareil ISOTEST. Raccorder la pince à l’autre bout du câble de mise à la terre avec le deuxième axe du piquet de terre. Les axes doivent être métalliquement brillants.
  5. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.

 

b) Mise à la terre des objets entièrement revêtus au moyen de la feuille de mise à la terre

Accessoires nécessaires:
Un câble de mise à la terre an forme de Y - n° d’art.: 0174250010
(connexions: pince – pince / 6 mm / fiche 6 mm)    
Feuille de mise à la terre - n° d’art.: 0174500100

Exécution:

  1. Le rapport de surface entre l’électrode de test et la feuille de mise à la terre est inférieur à 1:10 ; c’est-à-dire que la surface de contact des électrodes ne doit pas dépasser 1/10 de la surface de la feuille. Couper la feuille de mise à la terre à la taille correspondante. Tirer la feuille de protection et rabattre un coin. Coller complètement le reste de la feuille de mise à la terre et aplatir les bulles d’air. En même temps enlever progressivement la feuille de protection.
  2. Raccorder la fiche du câble de mise à la terre en forme de Y avec la prise au sol de l’appareil ISOTEST. Pour éviter que la prise de mise à terre soit retirée par inadvertance, la décharge de traction fixée à tous les câbles de mise à la terre doit être accrochée dans les mousquetons du sac.
  3. Une pince qui se trouve à la fin du câble de mise à la terre est raccordée avec le coin rabattu de la feuille de mise à la terre et la deuxième pince est raccordée à faible impédance avec le potentiel de terre. Pour obtenir une décharge de traction sûre de la pince à la feuille de mise à la terre, il faut la protéger suffisamment par un ruban adhésif (p.ex ruban isolant).
  4. Allumer l’appareil ISOTEST et effectuer le test à haute tension.
  5. Après le contrôle, la feuille de mise à la terre doit être enlevée.

Quel est le principe de “la mise à la terre fantôme” / la mise à la terre capacitive?

„La mise à la terre fantôme“ ou la mise à la terre capacitive est la mise à la terre des objets d’essai entièrement enrobés, selon le principe du condensateur. En utilisant l’accessoire approprié, la forme d’impulsion utilisée dans l’appareil ISOTEST permet la mise à la terre de l’objet à tester sans liaison métallique.

Comment peut-on vérifier la fonction de l’ISOTEST?

Avant de contrôler il faut tenir l’électrode d'essai contre la borne de mise à la terre, sous tension d’essai allumée. Lors du rapprochement vers la borne de mise à la terre, un écartement des électrodes doit se produire. La distance dépend du niveau de tension d’essai sélectionné. Alternativement, un essai peut être effectué sur une pore de test. Lors de la décharge d’étincelles, un signal sonore est audible et  le LED du panneau frontal est allumé en rouge.

Comment est-ce qu’il faut stocker l’appareil ISOTEST s’il n’est pas utilisé pendant une longue période de temps?

Si l’appareil d’essai n’a pas été utilisé depuis plus d’une semaine, les  mesures suivantes doivent être prises:

  • Enlever l’accumulateur de l’appareil d’essai et le connecter au chargeur. En connectant l’accumulateur au chargeur, une décharge totale sera exclue.
  • Nettoyer l’appareil d’essai et les accessoires.
  • Protéger l’appareil d’essai et les accessoires des dommages en les stockant dans des locaux secs. La malle de transport de ELMED (N° d’article: 0177200002) protège non seulement l’appareil d’essai mais aussi les accessoires des dommages.
  • Pour éviter la formation d’eau de condensation, veiller à une température de stockage adéquate Température de stockage: -20°C - +50°C (coefficient de temps thermique : > 10 K/h)

Est-ce qu’il est possible de tester des surfaces humides ou mouillées avec l’ISOTEST?

La fonction du filtre de l’ISOTEST permet une adaptation électronique aux charges différentes et capacitives.

Les conditions de charge dépendent:

  • du type et épaisseur du matériel à contrôler
  • des influences ambiantes (p.ex. humidité)
  • du type et de la taille de l’électrode d'essai

Le contrôle doit être commencé au niveau de filtre ‘0’ Si, après la pose de l’électrode sur le matériel libre de porosités, un signal sonore continu se fait entendre, le filtre doit être augmenté jusqu’à ce que le signal disparaisse.
Si le signal ne disparaît pas après le réglage au maximum du filtre, les conditions de charge doivent être modifiées, en choisissant une autre électrode d'essai ou en séchant l’objet à tester.
Dans le cas de revêtements minces (< 600 µm) et de tensions d'essai jusqu’à 5,0 kV, on doit commencer avec le niveau de filtre "-2".
Le réglage du filtre n’a aucune influence sur le niveau de la tension d’essai réglée!

+49 2056 9329-0

Actualité :